“Notre voix trahit bien souvent, nos pensées, nos sentiments”  

Dans mon métier de thérapeute et de Coach je suis très attentive à la voix de mes patients et de mes clients. Une voix est avant tout une mélodie. Une voix dit ou ne dit pas …
Elle dit beaucoup de choses ! Elle dit l’état du corps, du cœur et de l’âme : La voix change, mute, mue et participe à nos propres transformations… Elle nous fait entrer en transe, elle émeut, agresse, stress, ensorcèle, charme.

J’ai remarqué combien la voix accompagne et témoigne des changements entrepris puis incarnés chez mes clients… Quand leur voix change je sais qu’ils ont trouvé leur route, leur voie car ils ont tout d’un coup la voix du changement : une tonalité plus affirmée, moins aiguë, plus basse, moins d’hésitations et un débit plus assuré.

Voyez l’adolescent et la mue de sa voix ! moment de transition, d’hésitation entre rester un enfant et entrer dans le monde adulte, la voix accompagne cette hésitation, elle se fait étrange, hésitante, pas du tout  en accord avec ce corps grandit  trop vite, trop long, trop haut, trop grand  animé par  une  « poussée de croissance »…  pour un esprit qui lui n’a pas encore fait cette poussée de croissance et prendra le train en marche un peu plus tard… la voix se fera, alors,  ferme, comme installée dans un chemin de vie, une voix reconnaissable entre mille car devenue unique.

Cette mue est présente même chez l’adulte, elle accompagne et  témoigne des  différentes étapes de sa vie. En vieillissant elle peut devenir chevrotante… Elle tremble devenue peureuse et plus vraiment en accord avec le corps qu’elle anime, ni avec l’environnement qui est le sien.

La voix de l’orateur mal assuré, mal à l’aise  dans la voie choisie pour présenter son sujet,   tremble elle aussi jusqu’à chevroter devenant méconnaissable, elle se fait  traitre à son auteur qu’elle abandonne au trac et à la peur du jugement.

    Des expressions nous parlent de perdre sa voix puis la retrouver, se taire, donner de la voix, écouter sa petite voix intérieure ? Comment est-ce possible d’avoir une petite voix intérieure !

    La parole est source de transformation, transformer une façon de parler va transformer une relation et si la relation change, votre vie change

    La voix permet de garder le lien avec l’autre dans n’importe quelle circonstance et devient agent de liaison sur les sujets sensibles où la qualité du lien sera plus liée à la qualité de la voix qu’aux mots prononcés… et  une qualité de voix se modifie en fonction du ton  employé, un ton   qui la rend douce ? bienveillante ? maltraitante ? autoritaire ? enveloppante ? séductrice ? sermonnante ?

    Si dernièrement, des scientifiques russes ont prouvé  que notre ADN peut être reprogrammé uniquement par nos mots et par d’autres fréquences extérieures, les enseignants spirituels  et ceux du monde ésotérique savent depuis très longtemps  que notre corps est programmable par le langage, les mots et la pensée et que la voix de chacun vibre sur une fréquence très particulière. C’est  en changeant la fréquence de notre voix (en la travaillant) que nous pouvons agir et interagir avec nos pensées, notre corps et nos émotions et par conséquent mieux ajuster nos réactions et dans une discussion oser changer de voie si nécessaire.

      À vos réflexions !

      Et vous que dit votre voix de vous ?

      Je vous dis au mois prochain pour de nouvelles réflexions !